La cuisine est l’un des endroits les plus utilisés de la maison, un espace à partager avec la famille et les invités lors des déjeuners, des dîners et des apéritifs informels. Il est donc important de créer un environnement polyvalent, accueillant et confortable, et de choisir les chaises les plus adaptées, en tenant compte de l’espace disponible, des différentes exigences d’utilisation, mais aussi du confort et du design. Il n’est pas facile de trouver la bonne chaise, notamment en raison du grand nombre de produits disponibles sur le marché. La première chose à faire est de distinguer la salle à manger de la cuisine proprement dite. En règle générale, une chaise conçue pour le salon (salle à manger) ne conviendra pas à la cuisine.

Meubles de cuisine : pourquoi il est utile de commencer par les chaises

La première étape indispensable consiste à évaluer soigneusement la taille de l’espace dans lequel les chaises seront placées. Si l’espace est grand, on peut opter pour une grande table et des sièges confortables, peut-être même avec des accoudoirs. À l’inverse, si l’espace est compté, la taille de la table et des chaises doit aussi l’être. Pour entrer dans les détails, il faut savoir que la taille minimale pour une personne assise est de 50 cm sur 60-70 cm. Une chaise a généralement une largeur d’assise de 45 à 55 cm, une profondeur de 45 à 60 cm et une hauteur de 40 à 50 cm par rapport au sol, avec un dossier d’au moins 38 cm.
La chaise doit toujours être choisie en fonction de la taille de la table, notamment en ce qui concerne la hauteur : une table a une hauteur moyenne de 72-75 cm, voire 80-85 cm si elle est ancienne. Pour qu’une chaise soit considérée comme adaptée à une table, la distance entre son assise et le bord inférieur de la table doit être supérieure à 30 cm. De cette façon, les jambes des convives pourront se déplacer facilement et se croiser. Faites également attention à la facilité de rangement et de glissement de la chaise sous la table, afin que les pieds de la table ne se coincent pas avec ceux de la chaise.

Chaises de cuisine : conseils et anecdotes

Lorsque l’on aménage la cuisine, il faut chercher à créer un environnement confortable qui communique de la chaleur, sans pour autant négliger la fonctionnalité. À cet égard, le matériau des chaises est très important et les possibilités sont infinies : bois, acier, aluminium, polycarbonate ou polypropylène, cuir, faux cuir, tissu, fibre de bois, plexiglas, résine, osier ou rotin. Les matériaux hygiéniques, pratiques et faciles à nettoyer tels que le plastique, les tissus résistants aux taches, le bois ou le métal (en ajoutant un coussin pour adoucir l’assise) ont tendance à être privilégiés . L’un des meilleurs conseils à suivre est d’opter pour un mélange de fibres naturelles, comme le lin, et de fibres synthétiques, comme le polyester. De cette façon, la solidité, l’agrément et la facilité de nettoyage sont combinés.

En termes esthétiques, on peut choisir la continuité stylistique avec la table ou la dissonance totale. La première option consiste à acheter des chaises dont les couleurs et les matériaux sont assortis à ceux de la table ou, mieux encore, à ceux du plan de travail de la cuisine. Un seul détail graphique ou chromatique rappelant d’autres éléments de mobilier de la cuisine suffit à créer une homogénéité et à donner du caractère à l’une des pièces les plus importantes de la maison.

Si, en revanche, vous cherchez à créer un effet de choc (dissonance stylistique), vous devez découpler complètement le choix de la table de celui des chaises. Par exemple, des chaises ultra-contemporaines sous une table super-classique.

Quelles chaises choisir pour une cuisine moderne

Pour mettre en évidence les modèles les plus adaptés à une cuisine moderne, commençons par clarifier ceux qui sont absolument à déconseiller.

Non aux chaises dont le dossier est trop haut, surtout dans un environnement aussi vivant et dynamique que la cuisine.

Non aux chaises trop lourdes. Elles seront fréquemment déplacées et doivent être légères et maniables.

Non aux chaises qui sont en fait des fauteuils et qui ont peut-être même un dossier incliné.

Non aux chaises de couleur claire, qui sont plus exposées aux taches. Les cuisines modernes sont audacieuses, offrant des couleurs audacieuses, fortes, parfois même fluorescentes.

Non aux chaises avec accoudoirs. Elles peuvent se heurter à la table et surtout ne respectent pas les lignes essentielles, géométriques et épurées des cuisines contemporaines.

Les cuisines modernes comportent souvent des tables en verre, presque futuristes. Avec ces tables, les chaises en résine rendent très bien. Alors que les chaises en méthacrylate transparentes sont une excellente suggestion pour donner de la modernité à une table en bois foncé.

Bontempi: Sedia Ines
Chantal, la chaise de cuisine signée Bontempi Casa

Comments are closed.